Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A Fleur de Mots

A Fleur de Mots

Littérature

CHUT, JE RÊVE...

CHUT, JE RÊVE...

L’image qui se présente au regard ne repose pas sur du papier, pas plus que sur une toile ou un écran. Elle est authentique, réelle. Comparée aux différents tableaux d’inspiration précédents, elle s’inscrit dans le vivant.

Perception nouvelle d’un endroit familier. Brillances particulières. Dans l’instant, le bleu s’affiche dans toute la grandeur du ciel et de l’océan. Dans toutes ses nuances aussi, ses dégradés, en restant néanmoins dans des teintes claires. La visibilité accrue qu’offre le temps propulse les îles voisines au plus près de la scène. Si près du regard qu’on penserait, en tendant la main, toucher du bout des doigts le sable fin de leurs plages lointaines.

Le doux ressac des vagues sur le continent semble charrier avec lui un chant de sirènes, un chant irrésistible qui invite l’âme à voyager, à se transporter jusqu’à ces deux bouts de Terre entourés d’eau.

Houat, la première, celle qui se montre le plus en raison de sa taille, renvoie des éclats de lumière qui laissent imaginer des fenêtres de maisons baignées de soleil. Il semble qu'il fait plus chaud là-bas… Sans doute s’agit-il d’un effet d’optique, à moins que l’imaginaire n’emporte celle qui a tant de noms vers une autre destination plus lointaine encore. Cette autre destination qui, malgré une distance aux allures de bout du monde, offre des souvenirs si intacts qu’on croirait faire partie de ce bout de monde là. Alors, outre le parfum d’iode, des senteurs d’une saveur différente s’avancent. C’est le chant des sirènes qui les distille jusqu’ici, sur cette plage de Bretagne, par une journée de brillance singulière qui pousse l’imagination au plus profond de ses envies.

Chut, je rêve...

KinouKachou Aout 2015

CHUT, JE RÊVE...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article