Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A Fleur de Mots

A Fleur de Mots

Littérature

CREPUSCULE (Photographie de J.D.)

A cette heure du jour, c’est le sable qui raconte son histoire.

La mer s’en est allée, emportée par la marée, découvrant la plage jusqu’au lointain, la laissant nue, offerte au vent qui balaye sa surface humide, dévoilant des brillances insoupçonnées, des vagues de lumière .

A l’heure du crépuscule, quand le jour dans la nuit bascule, tout devient à ce point magique que l’on évolue dans la fusion, l’alliance des odeurs et des couleurs, l’union par excellence.

Des pas sillonnent l’espace tassé par la mer retirée, mais il pourrait s’agir de l’étendue brûlante et souple du désert. Le crépuscule offre cette confusion, cette comparaison, cette illusion.

Dans ce paysage aux allures de désert aride, une poignée d’hommes ou de femmes, ou peut-être les deux, affronte dirait-on, un vent de sable venu les cueillir par derrière, les poussant à accélérer le pas. L’air qui s’en dégage est chaud et sec, d’autant qu’on pourrait presque ressentir la craquelure des lèvres et la soif qui envahit la bouche. D’où viennent ces gens ? Où vont-ils ? Leur parcours semble n’avoir ni début ni fin, tout comme le crépuscule dans son instant suspendu en plein milieu du désert.

Si l’on aborde l’autre visage de l’image, une brillance particulière tente de laisser entrevoir la subtile séparation du ciel et du sable mouillé. Mais les nuages reflètent tant d’ombres lumineuses que l’eau disparaît dans la nébulosité du ciel. Ici, ce sont des senteurs d’iode qui s’échappent, et le sel charrié par le vent se retrouve aux abords des lèvres, picote le nez, brûle un peu les yeux. Les pas sont rapides sur le sable mouillé. La pluie menace peut-être… ou bien la faim presse-t-elle ces marcheurs qu’une longue sortie en plein air a mis en appétit.

A cette heure du jour, à l’heure du crépuscule, quand le jour dans la nuit bascule…

KinouKachou Aout 2015

CREPUSCULE (Photographie de J.D.)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article