Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A Fleur de Mots

A Fleur de Mots

Littérature

MAREE NOIRE (Photo Fabrice MONTEIRO - Costume DOULCY Jah Gal)

La voilà qui s’avance, qui se balance puis qui s’élance.

De toute sa grandeur, elle étend sa noirceur.

Puissante, imposante, luisante dans son horreur,

Elle couvre, elle engouffre, elle étouffe et ne laisse derrière elle

Que laideur, douleur, malheur.

De ses grands doigts longs comme des jours sans fin,

Elle saisit puis elle étrangle, elle détruit puis elle mange

Toute âme à portée de sa main.

Et son pouvoir sournoisement grandit, se gonfle et s’enfle

Pour asseoir ses ravages à perte de vue, au fil des ans, interminablement.

Désolation, dégradation, dévastation, destruction...

Marée Noire,

Voilà la définition de ton nom.

KinouKachou Octobre 2015

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article