Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A Fleur de Mots

A Fleur de Mots

Littérature

L'ATTENTE (Extrait 1)

A nouveau seul, enfin seul, Ferdinand le Bel promène son regard dans la pièce; Il pose les yeux sur chaque meuble, chaque tableau, chaque bibelot. Son regard glisse sur les objets comme une brume que le soir dépose, et cette vision le fait frissonner un peu. Il se sent las ce soir, si fatigué... Mais d'une douce fatigue qui engourdit légèrement son esprit. Il jette un oeil sur sa tasse de tilleul, s'en approche pour en humer le parfum. Ses doigts se posent sur la tasse mais son geste s'arrête là sans l'envie de poursuivre, et il reste ainsi un moment, la main tendue vers ce breuvage qui lui semble si lointain. Ce n'est pas le poids de la tasse qui retient son mouvement, c'est plutôt qu'elle paraît s'éloigner de lui, à moins que ce ne soit lui qui disparaisse doucement de la réalité. La réalité... Cette réalité qu'il maquille du mieux qu'il peut à petits coups de pinceau, d'une poudre fine et légère comme le souffle d'un ange. Ses yeux fixent la vapeur qui s'échappe de la tasse et son regard s'évapore sur un chemin parsemé de pétales de roses. Au bout du sentier, il lui semble apercevoir quelqu'un, mais le nuage dégagé par l'infusion fumante lui renvoie une image floue. Il plisse un peu les yeux. Cette silhouette paraît s'avancer vers lui et pourtant sa vision reste trouble. Mais ce mouvement... ces gestes fluides... ce pas léger... Rosalie ! Aux prises de son émotion, Ferdinand le Bel ouvre grand ses yeux en sursautant. Ses doigts se cramponnent à la tasse comme pour retenir cette vision parfumée qui se dissipe malgré lui. Il s'interroge soudain, Il ne l'avait jamais revue comme ça. Habituellement, ce qu'il voyait d'elle était un souvenir. Chaque geste, chaque action, chaque sourire, chaque mot était quelque chose qu'il avait déjà vécu auprès d'elle, comme un film que l'on repasse en boucle parce qu'on l'a tant aimé. Alors que là... elle semblait si présente ! Si proche§ Si réelle... Sans pour autant distinguer les traits de son visage, il avait vu son sourire. "A bientôt ! semblait-elle lui dire. Mais ne sois pas trop pressé..."

A Suivre

KinouKachou Octobre 2016

Copyright 4T742G2

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article