Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A Fleur de Mots

A Fleur de Mots

Littérature

L'ATTENTE (Extrait 24)

Comme il l’avait deviné, la ratatouille faisait partie du menu ce jour-là, accompagnant une escalope de veau panée. Ferdinand Le Bel s’assoupit à la fin de son repas et il rêva. Son sommeil le conduisit au bord de la mer, de l’océan plus précisément. Dans ce songe se mêlaient l’irréel que l’esprit invente (ou pas, on ne le saura jamais), et des bribes de souvenirs lointains. Il marchait sur une plage déserte dont le sable, lissé par le passage du ressac, brillait d’une lumière argentée. Les traces laissées par ses pas dessinaient une mélodie qu’une nuée d’oiseaux un peu fous entonnait en voletant de manière désordonnée. Un vent tiède parsemé d’embruns caressait son visage, et l’air marin chargé d’iode s’engouffrait dans ses narines, vivifiant son corps tout entier. La Bretagne… Oui, il rêvait de cette Bretagne où il n’avait pourtant mis les pieds qu’une seule fois dans sa vie. Ce rivage sur lequel il avançait semblait s’étendre à l’infini, tant et si bien que sa marche s’inscrivait comme une éternité, fluide, légère, intemporelle. L’horizon avait laissé éclater sa ligne en un millier de morceaux éparpillés, confondant le ciel et l’eau à perte de vue, à perte de mots. Une main silencieuse et invisible enlaçait la sienne, berçant sa solitude d’une douceur réconfortante. Rosalie accompagnait de sa transparence ce souvenir de leurs jeunes années. Elle semblait le guider vers une destination qu’elle seule connaissait, et lui suivait ce chemin qu’elle lui ouvrait. Malgré le plaisir qu’il éprouvait à sentir les grains de sable crisser entre ses orteils, une brume de lassitude voilait cet instant. Il aurait aimé atteindre ce lieu vers lequel il se dirigeait, mais celui-ci paraissait si loin ! Inaccessible presque. Contrairement à l’époque à laquelle ils s’étaient promenés ensemble sur la grande plage de Damgan, son pas aujourd’hui était plus pesant, alourdi par ce que l’on appelle la vieillesse.

 

A Suivre...

 

KinouKachou Avril 2017

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article