Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A Fleur de Mots

A Fleur de Mots

Littérature

SENSUALITÉ (Extrait 3 - LE RÊVE)

Cette main est apparue une nuit dans la sienne. Elle s’est approchée, l’a d’abord frôlé, puis s’est appuyée un peu plus. Elle n’a pas bougé, surprise. Même si son cœur battait la chamade, elle était tétanisée par… Elle ne savait pas quoi. Cette caresse lui semblait interdite. Un fruit défendu qui réveillait en elle un appétit qu’elle avait quelque peu perdu. La faim la tenaillait maintenant, mais son estomac était serré par un régime frisant l’anorexie. Ce geste avait déclenché chez elle un comportement boulimique, la poussant à ingurgiter plus qu’elle n’en avait besoin, la laissant toujours sur un sentiment d’insatiabilité. Elle ne savait plus où elle en était. Cette main dans son rêve l’avait bouleversée, vraiment. Elle s’était enroulée autour de la sienne, la couvrant toute entière de ses longs doigts. Elle était restée un moment ainsi, sans plus bouger, avec juste cette caresse suspendue. Elle resta lovée, palpitante, abandonnée à cette douceur. La main avait alors abordé un mouvement pour se caler paume à paume, les longs doigts se frayant un chemin entre les siens dans une étreinte timide. En évoquant cela, Bulle en ressent une chaleur brûlante sur la nuque, un frisson au creux des reins. Sa main resta là, sans savoir quoi faire, sans rien oser faire. Tout son être vibrait de ce contact, à la fois comblé de tant, et désirant plus, terriblement, irrésistiblement.

Une bouche se présenta, alors qu’elle se refusait à l’espérer. Deux lèvres vinrent se poser délicatement puis s’éloigner pour revenir plus franchement. Elles s’entrouvrirent pour envelopper les siennes, les goûtant à en perdre haleine. Une langue caressa la sienne, chaude et humide, dans une explosion d’un millier de bulles effervescentes. Elles entamèrent un ballet au bras l’une de l’autre, s’enroulant et s’enlaçant, s’échappant pour se saisir de l’autre du bout des dents, comme une friandise que l’on suce et croque à la fois. Le temps s’était arrêté sur ce baiser. Elle avait ouvert les yeux et croisé son regard, si clair lui aussi. Ce qu’elle y avait vu l’avait laissée sans voix. Un regard d’une tendresse infinie, mais inconscient du fossé qu’elle ne faisait que voir se creuser entre eux. Et pourtant… le sourire qu’il lui adressa étendit une passerelle sur laquelle ils s’enlacèrent. Une bulle se referma autour d’eux, emprisonnant cet instant pour le protéger, le préserver.

Pour le cacher aussi, se dit-elle en y pensant. Ce cher fruit défendu… Elle se demande ce qui a mis cette main sur sa route. Et pourquoi celle-là ? Ce n’est pas celle qu’elle attendait. Elle est consciente qu’elle ne pourrait parcourir avec elle qu’un bref chemin. À cela, elle ne peut se résoudre. Elle ne fait pas de demi-mesures. Avec elle, c’est tout ou rien. Vivre un enchantement dont elle serait privée peu de temps après lui parait impossible à supporter. Mais cette main semblait vouloir faire fi de ces inquiétudes qui lui chaviraient l’âme. Ce qu’elle avait perçu d'elle correspondait en tout à ce qu’elle espérait de l’autre, de celui qui pourrait pénétrer sa bulle et y trouver sa place. Ces dernières pensées bousculent sa perception des choses. Elle ne sait que penser… Elle devrait dire non, comme le lui conseille le bon sens, alors que tout en elle hurle oui.

Elle s’était réveillée de ce rêve, troublée, les mèches de ses cheveux collés sur ses joues, un peu de sueur perlant sur son front. Il était si grand, penché sur elle si petite…

 

A suivre..

 

KinouKachou - Septembre 2017

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article